Histoire et Sortilèges
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Décembre 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 78 le Lun 14 Mar - 8:03
Statistiques
Nous avons 134 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est LECLERC

Nos membres ont posté un total de 46441 messages dans 5397 sujets
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

Compte rendu partie 16

Aller en bas

Compte rendu partie 16 Empty Compte rendu partie 16

Message  Eric Sam 22 Sep - 14:57

Jeudi 16 octobre

Après quelques semaines de vacances (forcées) et deux mois écartée de la ville de LA, les médias ont oublié vos déboires lors de l'affaire de l'assassinat de McConroy (et vous, vous avez une dent contre le gars qui a créé ce bordel sans nom : Arcus 131).

Lors du rollcall du matin, Hawkins vous refile une unité de surveillance sur des faux suicides de
personnes âgées – merci Sofia qui s'est portée volontaire. Pas grand chose de passionnnant, pas de réelles pistes : aucun lien entre les quatre victimes (ni famille, ni boulot, ni association, ni infirmière ou médecin, et même les modes opératoires sont différents – en fait le seul point commun est l'assurance vie mais c'est une boîte qui a plus de 60 ans d'existence auprès des petites familles de classes populaires).

Plus que quelques heures à patienter avant d'aller au vin d'honneur du mariage de Marylin Galagher (la patronne de Benets) puis d'assister au pot de départ en retraite du commissaire de Skid Row Tony Giardello. Evidemment, on vous appelle pour un 10 18 : une jeune fille retrouvée morte dans le lycée de Gardena ; une overdose au quetz, drogue très rare et ultra violente. Et en plus, c'est la fille d'un sergent de la criminelle et il faudra lui annoncer le décès de sa fille.

Que dire sur ce 10 18 : si Sofia s'est chargée avec Lyam de joindre la K9 (la brigade canine pour les chiens sur la drogue), si Coyle et Sean se sont occupés d'interroger la meilleure amie, si Rodolphe et Edward ont fait jouer leur contact de South Gate sur un récent trafic de quetz, et bien Martin n'était pas dans une bonne journée. Après avoir envoyé bouler le principal, il a convoqué tous les lycéens au gymnase pour une série de questions hautement psychologiques visant à restreindre la liste des suspects. Sur ce, débarque un fonctionnaire de la mairie de Lane averti par le principal, qui critique Martin de son air de politicard hautain. Le coup est parti, Martin est suspendu 3 jours sans traitement. Et toujours pas de piste.

Néanmoins, il est 15h et vous pouvez aller au vin d'honneur. Si les COPS n'ont pas été reluisants, Sniper et Martin en tête (stoppés par un Benets qui l'a payé d'un nez abîmé), ils se sont rachetés par la belle déclaration en mariage de Lyam à Sofia. Hawkins a failli en verser une larme de joie. Le soir, c'était fête au commissariat de Skid Row, d'autant que les gangs ont fait comme une sorte de trêve en hommage au commissaire qui les a tant traqués.

Vendredi 17 octobre

Le café est toujours aussi dégueux, heureusement que la mairie écologiste est censée avoir amélioré les normes de qualité de l'eau. Vous passez la matinée à essayer d'obtenir le nom d'un dealer de quetz, mais une bonne partie des lycéens chopés par les chiens de la K9 donnent comme nom un certain Mike Sanchez (c'est comme chercher John Smith). Finalement, c'est par
l'intermédiaire d'un macro intimidé par Lyam et Martin (hors service tous les deux) que vous obtenez le nom de Diego Ramirez. Mais pas le temps d'en savoir plus : Hawkins a besoin de
votre équipe.

En salle de réunion vous attend votre lieutenant mais aussi Stockwell, le capitaine du CWPP (le
service de protection des témoins). Il vous explique qu'hier soir Randalf Lauman dit le Furet, témoin principal dans l'affaire Cerulo mettant en cause la mairie sur le financement illégal de la campagne municipale, a disparu. Un gang a fait irruption en force dans la planque et le Furet s'est échappé. Il y aurait 3 millions de dollars à la clé pour qui le récupère.

Une visite chez le Furet ne donne rien, si ce n'est un message d'une certaine Edna sur le répondeur. Sofia retrouvera sa piste, mais la jeune femme n'aura aucune information pour retrouver le Furet.


Le lieu de l'attaque donne plusieurs éléments : le gang qui l'a réalisée est composé de professionnels qui ont frappé vite et fort ; il y avait un contact à l'intérieur qui a aidé le gang ; si Lauman s'est échappé, il est vraiment balaise ; O'Donnel qui dirige l'équipe de jour est une grosse feignasse qui ne connait que « ouais » et « nan » ; et si les caméras de l'hôtel ont été stoppées celles du magasin de voitures en face marchaient toujours et on peut voir un hellcat customisé dont le gérant vous donnera un précieux indice : les ailettes viennent de la casse de Montebello.

A Montebello, où votre gouaille de COPS n'impressionnent personne et encore moins les conducteurs de mégadragster et autre gigatractosaure, vous obtiendrez finalement le nom des commanditaires des ailettes : le gang de Los Chopos, de South Central, des vétérans de la guerre des narco-trafiquants, bref pas des tendres chez qui on va aller faire une descente.

Ah oui, un deuxième lycéen est mort d'une overdose dans le lycée de Gardena.

Samedi 18 octobre

Vous commencez par faire le point avec Hawkins et Stokwell. La question est la suivante : en admettant que le Furet ce soit échappé, il est à poil sans argent dans LA. Qu'est-ce qu'il a pu faire ? En vous mettant à sa place, vous vous dites qu'il faudrait cambrioler une baraque ou
prendre une voiture. En vérifiant la liste des vols/cambriolages à proximité, bingo, vous avez une
voiture volée le soir même de l'attaque. La bagnole a un système de localisation, et vous la retrouvez avec le plein, mais plus rien. Par contre, d'après le casier du Furet, il y a dans le coin la casse des Frum (des White Trash Men bien barés) à qui Furet a donné quelques coups de mains.

Quand vous arrivez sur place, Los Chopos ont aussi retrouvé sa piste et ils attaquent la casse
de force : lance-roquette, bombes au magnésium et black mamba s'opposent alors aux pétoires à sanglier et à la cruauté congénitale des Frums.

Sur les ondes radios, vous captez la voix du chef des Chopos , Resistiendo, qui semble diriger les attaques mais de plus loin. Vous partez pour lui couper la trajectoire, puisqu'à tous les coups il a dû aller chercher le Furet avec un petit groupe. Un appel du SAD tombe alors : vous devez impérativement vous rendre au SAD, vous êtes soupçonnés de vouloir récupérer la rançon
du Furet. Mais pas le temps de répondre : vous tombez sur Resistiendo et le Furet, avec cinq de ses hommes. Et puis 2 Frums débarquent sur le côté ainsi qu'un autre par-derrière. Martin, qui a suivi tout le monde même s'il est suspendu, arrive en renfort. Une fusillade s'ensuit entre tout ce petit monde. Les deux Frums réussiront à mettre out Rodolphe, avant d'être obligés de se rendre. Le reste du groupe mettra hors-jeu deux Chopos et l'autre arrivant, obligeant ensuite les Chopos restant à se rendre ou mourir (mais pas sans dommage pour autant : Martin, Sean, Lyam et Sofia auront un peu dégustés dans l'affaire). Quand à Resistiendo, Le Furet réussira à lui échapper et il se fera ensuite coincer par Sean.

Alors que vous pensez que tout est bien qui finit bien, un quasi conte de fée, Jen appelle Martin avec 3 infos importantes : un hélico a survolé la zone et il se trouve que l'intrus arrivé par derrière que vous avez descendu n'est autre que O'Donnel ; c'est lui qui a balancé que vous étiez intéressés par la prime de 3 millions. Pour être concis : le SAD vous a mis en état d'arrestation. Jen a aussi appris que le seul survivant de l'attaque des Chopos sur le motel avait entendu ces derniers mentionnés le nom de leur commanditaire : Arcus 131. Enfin, Proc s'est fait descendre par le tueur de SDF de Dowtown, ces jours ne sont pas en danger mais elle est grièvement blessée. Pour Jen, le meilleur moyen de vous en sortir c'est que le Furet puisse témoigner
au procés. Elle vous conseille donc de couper caméras et téléphones, et vous souhaite bon courage pour cette carrière de fugitifs qu'elle espère courte.
Eric
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3874
Age : 41
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu partie 16 Empty Re: Compte rendu partie 16

Message  Eric Dim 21 Oct - 7:25

La suite du scénario., beaucoup plus mouvementée... Smile Smile Smile


Dernière édition par Eric le Dim 21 Oct - 7:27, édité 1 fois
Eric
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3874
Age : 41
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu partie 16 Empty Re: Compte rendu partie 16

Message  Eric Dim 21 Oct - 7:26

-Qu'est-ce que j'tai dit d'pas
zapper ? J'veux voir si l'Furet y va témoigner. J'ai mis 50$
qu'il irait. Alors tu m'vires ton émission de monsters trucks
!


-Mais p'pa, j'suis toujours sur Let
Be Judge. Y sont en train d'dire qu'y a les cop-killers dans les
trucks et qui z'amènent le Furet ! Putain, trop forts les
mecs.


-Fais une place, bouge, j'veux voir
ça. Ca va chier devant l'tribunal !






Samedi 18 octobre

Il va falloir décarrer vite
fait. Les caméras sont stoppées, les portables éteints,
le hellcat abandonné. Quelques bandages de fortune sont posés
pour stopper les blessures de Rodolphe et Martin et des portables
sont récupérés sur les cadavres des Chopos.
Sofia risque une hémorragie et reste sur place, elle tentera
de défendre votre cause depuis les cellules du SAD. Le Furet
vous suit et vous considère comme fiable et sa seule chance
d'atteindre vivant le tribunal.

Une fois tous installés dans le
pick-up de Martin qui a eu la bonne idée de vous suivre malgré
sa suspension, il faut décider où aller. Les lieux que
vous fréquentez et vos proches vont être sous
surveillance. Les quartiers riches et commerçants regorgent de
caméras ; les quartiers pauvres sont blindés de gangs
qui sont intéressés par la très forte prime sur
la tête du Furet ; et les quartiers middle-class vont voir un
paquet de flics faire des rondes.

Encore une fois, c'est Guy-U qui va
vous sortir du pétrin, ce brave Guy-U qui va vous couvrir sans
réclamer la rançon en vous planquant dans sa bâtisse
de Norwalk où il trafique des champignons hallucinogènes
100% bio et illégaux. Au passage, Guy-U annonce à Sean
que la prime pour avoir le Furet vivant et vous voir morts est
désormais de 6 millions, et qu'il y a 3 gangs qui se préparent
à vous faire la peau : des musulmans et des hispaniques de
South Central et un gang néo-nazi de Culver City.

En attendant ces futurs ennuis, le
quartier de Norwalk où vous allez crécher est pauvre,
dans le brouillard et rongé de gob, et les voisins
s'intéressent peu à ce qui se passe autour. Le frigo
est plein, les placards remplis de provisions, le comptoir blindé
de sacs à champignons prêts à être
consommés, il y a la télé et une piaule. Zappé
sur Let be Judge c'est se rendre compte que le tribunal est train de
devenir une forteresse imprenable et la mairie semble tout faire pour
empêcher le témoignage du Furet.


Pendant qu'Edward suture Rodolphe et
Martin d'une main experte, plusieurs questions se posent : comment
atteindre le tribunal ? Comment récupérer la preuve des
magouilles de Cerulo que Furet a eu la bonne idée de planquer
dans une consigne de LAX, le lieu le plus surveillé de LA ?
Pourquoi Arcus 131 veut-il Furet vivant ? Comment vous disculpez des
accusations de O'Donnel qui insinuaient que vous vouliez la prime
pour Furet (et que Arcus confirme) ?

Après réflexions c'est le
journaliste Santana, contact fidèle d'Edward depuis vos
aventures canadiennes, qui ira récupérer le document à
LAX et vous le retransmettra dans une rue de Little China demain à
14h. Concernant votre disculpation, c'est Furet qui suggérera
qu'O'Donnel a peut-être proposé le job à d'autres
gangs avant que Los Chopos acceptent. Et il se trouve que McDealer,
le chef des Callientes 45 et ami d'enfance de Rodolphe, a eu la
proposition. Il veut bien témoigner, mais après le
procès parce qu'il a parié une forte somme sur le fait
que Furet témoignera vivant et il veut aussi une contrepartie
(l'aider à récupérer le territoire des Chopos).

Il vous reste donc à dormir et à
attendre tranquille 14h le lendemain.




Dimanche 19 octobre

Le problème ne viendra pas de
l'extérieur, vos tours de garde ne montrant aucun signe de
flics ni de gangs, mais de l'intérieur. Et oui, la
cohabitation avec le Furet va vite se compliquer, en particulier avec
Martin. Il veut le lit et Furet aussi. Il va tenter plusieurs fois
d'aller sur le lit, il va mal digérer les oignons des burgers
de Sean, il va soupirer, il va se racler la gorge quand Martin l'aura
forcé à vomir, il va chouiner quand Martin va le
frapper. Mais au matin, Furet aura eu raison de Martin, fatigué
de sa blessure, et les deux compères dorment l'un contre
l'autre. Evidemment, Furet n'ayant pas de limite, la discussion du
p'tit dej' tourne autour de la chaleur que dégage le corps de
Martin, une douceur proche de celle que doit dégager une ourse
en hibernation. Furet avait un sentiment de sérénité
et de sécurité collé dans le dos de Martin. Fou
rire de Sean qui ne peut s'empêcher de glisser à
l'oreille de Furet que Martin aurait des problèmes d'érection.


La matinée consistera donc à
éviter que Martin ne bute le Furet. Et puis quand ce dernier
en aura marre de la télé, il va vouloir sortir. Après
une tentative avortée d'évasion par les toilettes, qui
amènera le problème de la capture d'un jeune flic qui
tombe sur Edward (et le reconnaît) parti chercher le Furet, la
solution sera de le scotcher au lit et de le gaver de champignons
hallucinogènes.

Coyle, Edward et Sean s'occupent
d'aller à Little China. Vous trouvez un endroit à
l'abri des caméras et, comme vous avez l'art d'attirer les
emmerdes, il y a deux cultistes de l'autre côté de la
rue qui décident de s'en prendre à une fille pour lui
apprendre à porter une mini-jupe, la vilaine pêcheresse.
Quand il s'avère que ces deux tarés vont pas se
contenter d'un sermon intimidant et qu'ils vont vraiment la violer
puis l'éventrer, vous intervenez. Une fois les deux gars
assommés au fond d'une poubelle, Santana vous rejoint...
encadré par Padre et Baron. Après un instant de silence
désagréable, Padre vous indique que Skripnick n'a pas
donné d'indication sur quoi faire si un COPS tombait sur vous.
Il vous transmet donc l'enveloppe contenant les comptes, et vous
précise aussi que le neveu de Lyam de quelques mois a été
enlevé par les musulmans, qui feront l'échange contre
le Furet. Ce sont des pros de l'enlèvement, donc il faudra
vous débrouiller seul sans flic. Le lieu d'échange est
dans un chantier désaffecté de Montebello.

Sur le chemin du retour, un coup de fil
de Rodolphe vous apprend qu'ils ont repéré une
camionnette des Chopos dans le quartier ; il faut donc déménager.
Une petite course poursuite plus tard, où l'on a pu voir que
Martin est un piètre conducteur, et il faut établir un
plan pour récupérer le neveu de Lyam. Un contact
(incroyablement monstrueux !!!!!!) de Furet vous obtient une image
satellite en temps réel du lieu de la rançon et vous
localisez tous les gangers. Néanmoins, le lieu est vaste,
dégagé et il est impossible de les prendre par
surprise. Votre seul atout c'est vous séparez et comptez sur
les talents de sniper de Martin qui a son fusil personnel dans sa
voiture. Le début de la rançon est très
classique, et puis déboulent une douzaine de bikers aux
avants-bras de taureaux recouverts de croix gammées. Une
fusillade plus tard où Edward va bien douiller en servant de
bouclier humain à Lyam et son neveu, et Coyle les récupère
et les embarque ; Martin va les couvrir en abattant les bikers
téméraires qui ont voulu les poursuivre.

Et maintenant, où faut-il
crècher ? C'est le monstrueux contact de Furet qui va à
nouveau vous aider : une jeune paralytique hyper douée en
informatique, qu'il ne vous faudra pas longtemps pour comprendre que
c'est la fameuse Edna qui dirige tout le réseau informatique
de l'Hydra.

Sa maison est bourrée de matos
informatiques légaux et illégaux d'une valeur
faramineuse. Sur un des multiples écrans couvrant les murs,
les infos annoncent que les policiers fugitifs ont abattu d'autres
policiers dans leur cavale. Ouais, Arcus s'est arrangé pour
qu'on pense que vous êtes des cop-killers. Et dans tout ça,
il vous reste à arriver au tribunal avant demain matin dix
heures.

Edna a mis au point une drogue
expérimentale qui permettrait d'être virtuellement
présent au Furet sur Let Be Judge, mais la drogue peut être
dangereuse et il n'est pas sûr que que le juge Greyson autorise
le témoignage. Mais à part un tank ou un monster truck,
impossible d'atteindre le tribunal. Et là c'est le tilt,
Rodolphe pense immédiatement à la casse avec les
monsters trucks ; Furet veut cette option parce qu'il est contre les
drogues. Mais Edward, Sean et Lyam sont dubitatifs. Après
quelques minutes de tergiversation, le risque que le témoignage
virtuel soit refusé vous incite à l'option
monstertruck.

A la casse, c'est l'engouement et ce
sera un énorme coup de pub (les 6 millions de récompense
ils en ont rien à carrer). Une bonne partie de la soirée
est utilisée pour blinder les habitacles et entraîner
Edward et Martin à conduire un Warlord IX et un Megasteeler.
L'ambiance est joyeuse, Furet est tellement lourd qu'il faut
l'attacher et le surveiller (il réussit quand même
l'exploit de placer, lors du seul moment de silence du repas, que
Martin a des problèmes d'érection).

Le lendemain, c'est le grand départ.
Certains se signent, d'autres vérifient plusieurs fois leur
équipement, et Furet réussit un dernier calin dans le
dos de Martin parce qu'il est doux comme un nounours.

La dizaine de kilomètres
d'autoroute, c'est une partie de rigolade. Les flics vous encadrent,
mais ils ne peuvent rien contre les trucks. Les quelques voitures qui
s'approchent manquent d'être écrabouillées sous
les énormes pneus pleins de 2 mètres. Les bikers sont
encore plus démunis. Et les tirs de semonce ne sont guère
impressionnants. Il ne faut pas longtemps pour que les hélicos
du LADOT se retrouvent en compagnie des hélicos de la presse.
Santana prend l'antenne et annonce votre arrivée au tribunal
ainsi que des arguments sérieux en faveur de votre innocence.
L'audience de Let Be Judge explose.

La sortie vers Dowtown demande un
chouïa de maîtrise, et si Edward manie parfaitement
l'engin, Martin aplatira quelques voitures (que du dégât
matériel).

Enfin vous arrivez sur l'avenue menant
au tribunal. Il y a trois blocs à franchir, mais au premier il
y a des voitures en travers et une herse, avec des flics prêts
à faire feu. Le deuxième et troisième cordons
sont composés de voitures, de camions et de SWATS prêts
à faire feu. Par ailleurs, des snipers SWAT sont perchés
sur les immeubles.

Le Warlord IX d'Edward ouvre le chemin,
et malgré les coups de feu les policiers ne peuvent que se
retirer et assister au massacre de leurs voitures. Ca passe aussi
pour le second cordon, mais les rafales des SWAT endommageront le
Megasteeler et Lyam se prend une balle perdue dans le torse.
Finalement, ça semble beaucoup plus facile que prévu...
jusqu'à ce que deux fois deux panaches de fumée partent
du dernier barrage. Les deux premières roquettes font voler en
éclats les roues avant du Warlord IX qui s'écrase en
travers des camionnettes de SWAT, suivi de près par le
Megasteeler qui ne supportera pas non plus l'impact des roquettes.
Les blindages protègent les moteurs, mais l'impact et l'arrêt
sont rudes, et les chocs dans l'habitacle sont d'une effroyable
violence. Beaucoup d'entre vous sont complètement sonnés
et malheureusement Lyam est complètement inconscient, du sang
dans la bouche et le nez. Il est temps de se rendre, d'autant que les
SWAT ne tardent guère à encadrer les épaves des
trucks.


La défaite est amère. A
tout juste cent mètres du tribunal. Vous imaginez les SWAT
sourire derrière leurs visières. C'est alors que
déboulent de la rue une vingtaine de voitures bourrées
de COPS, qui partent à l'assaut des SWATS et les obligent à
reculer tandis que Skripnick vous guide en courant jusqu'aux marches
du tribunal. Le RIOT squad ne sait que faire, et ce temps
d'hésitation leur sera fatal ; à partir du moment où
vous êtes sur les marches du palais vous êtes considérés
dans son enceinte et le juge veut entendre le témoignage du
Furet. Mission accomplie.

Son témoignage et les comptes
qu'il a volés ne laissent guère de chance à
Kassandra Cerrulo, qui court à la condamnation (elle le sera
le 29/10). Autant dire que le parti des Compagnons et la mairie sont
mal barrés, et y a un paquet de papiers qui doivent tomber par
hasard dans les broyeuses ainsi qu'un certain nombre de disques durs
qui doivent être formatés par erreur. Le Furet en
profite aussi pour clamer tous vos exploits pour l'aider, même
si son nounours est un peu grincheux (en désignant Martin).

Malheureusement, l'histoire ne se
termine pas bien. A peine le Furet a-t-il fini de témoigner
qu'une série de coups de feu retentit dans le tribunal. Le
Furet s'écroule et meurt dans les bras de Martin, lui faisant
promettre de protéger Edna. Après une rapide fouille,
c'est une arme planquée dans une caméra servant à
transmettre Let Be Judge qui a assassiné le Furet... un Arcus
131. Mais pourquoi l'assassiner après son témoignage
????

Malgré cette issue tragique,
vous êtes des héros. La majorité des collègues
s'excuse, même parmi les SWAT et le SAD. La facture des trucks
sera prise par la mairie qui n'a guère le choix, et vous
obtenez tous un stage gratuit en récompense de vos services.
Eric
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3874
Age : 41
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Compte rendu partie 16 Empty Re: Compte rendu partie 16

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum