Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 2 Invisibles et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Giovanni

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 54 le Lun 6 Jan - 22:53
Statistiques
Nous avons 93 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Seyvan

Nos membres ont posté un total de 41233 messages dans 4689 sujets

et les critiques de bouquins alors ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

et les critiques de bouquins alors ?

Message  darma le Dim 11 Aoû - 19:44

Vu qu'il n'y a que moi qui ait des bonnes idées ici je vais être obligé d'en avoir une de plus.

Bon ok c'est du classique mais c'est quand même étonnant qu'on ait pas un post dédié à dire ce qu'on a lu de beau ces derniers temps.

(Il reste les chroniques musicales ensuite mais ce sais que c'est donner de la confiture à des cochons que de parler de musique ici What a Face )





Ca démonte pas mal.

 L'idée est assez basique (les fameux mondes parallèles quantico pantalonesques) mais le traitement des évolutions sociales engendrées par l'exploration de ceux ci est génial.

On peut reprocher à l'ouvrage de se finir un peu vite mais je viens de découvrir qu'une suite est prévue donc je pourrais même pas faire une critique négative




Il est fort ce gibson , en 93 , email + réalité augmentée + télé réalité + des machin qui ferait passer les google glass pour un monocle. On peut juste espérer qu'il se soit planté sur le reste.


 
ouais on m"en avait dit vachement de bien. J'ai pas trouvé ca mauvais mais j'ai trouvé qu'il se passait que dalle. L'univers est cool ,  le coté fantastique est discret mais ce premier tome c'est quand même roger apprend à s'occuper des bêtes, roger apprend à tuer des gens ; roger apprend a faire des cartes; roger apprend à danser... .
 
Je lirais la suite pour voir.





Surement le plus dur des livre dont vous êtes le héro. Sérieusement il est est rempli de choix genre : a droite ou à gauche ? => a gauche raté vous est mort. Je parle même pas du roi des gobelin qui est une saloperie qu'on peut one shot avec du bol  mais qui met 2 attaques par tour et qu'il faut toucher avec un 11 ou 12 sur 2d6.



Un livre dont vous etes le héro original. Dans la première partie il faut gérer une ville. Il faut choisir ses ministres, gérer les impôts, pas perdre trop de popularité sous peine de se faire écharper par la populace. La seconde partie est une quete classique mais bien foutue (mais super dure encore)
avatar
darma
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2355
Prénom (valide requis) : Vincent
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Lun 12 Aoû - 18:46

L'assassin royal, j'ai trouvé certains aspects très bien et d'autres très longs. Si tu as trouvé le premier tome long, je te garantie qu'il y a un tome (le 3 ou le 4 en version poche) ou il ne se passe que dalle sur les 2/3. Un sentiment mitigé pour moi : bien écrit, adopté le point de vue du héros (on voit tout de son point de vue et y a de judicieux moments où l'on se rend compte qu'il est à la masse), une intrigue de fond bien foutu ; mais a contrario, de grosses longueurs, et justement on est trop centré sur le héros.

De mon côté, j'ai lu récemment :
*American Gothic, de Xavier Mauméjean. Un de ses meilleurs ouvrages. Il mêle fiction et réalité de manière incroyable, après 30 pages j'étais sur Internet pour démêler le vrai du faux (mais j'ai lu que Mauméjean aurait créé de fausse page wikipédia pour tromper les lecteurs). Ca parle de l'influence d'un recueil de contes américains qui définit l'identité américaine. En plus Mauméjean est un gars hypercultivé qui a l'art de placer des anecdotes qui tuent, et il écrit super bien. D'ailleurs je recommande la lecture de Mauméjean : Car je suis Légion (une histoire dans la Babylone de Nabuchodonosor, extra), Bloodsilver sous le pseudo de Wayne Barrow (une utopie sur les vampires qui débarquent dans le Nouveau monde, et leur traversée de l'Amérique au XIXème siècle en croisant les grands mythes américains : Billy the Kid, OK Corral, Mark Twain,...) ou encore Ganesha (des enquêtes menées par John Merrik alias Elephant man).

*Les scarifiés, de China Miéville (un des meilleurs auteurs de fantastique actuels). Un pavé de 850 pages mais c'est bon, très bon. Il ne copie rien aux autres, il invente son propre univers (et le fait dans tous ses romans), et raconte pourtant un récit humain malgré tout le grandiose qu'il met autour. On suit quelques personnages quittant (ou fuyant) Nouvelle Crobuzon pour une de ses colonies. Mais le bateau est attaqué par des pirates, qui mènent tout les captifs dans leur cité : Armada, une cité de bateaux agglomérés les uns et autres et formant une ville flottant de 2 km carré. Les personnages vont se retrouver propulser au coeur des intrigues de cette ville. Un très bon roman.

*Les extraordinaires aventures de Kavalier et Clay, de Micheal Chabon. L'auteur raconte la naissance des comics américains pendant et après la seconde guerre mondiale. Kavalier et Clay sont deux jeunes juifs (l'un américain et l'autre ayant fui la Tchécoslovaquie pour éviter les déportations qui commençaient) qui vont lancer un héros aussi populaire que Superman dans le New York des années 30. C'est vachement bien foutu, ça brasse de nombreux thèmes, c'est toujours intéressant (même si l'auteur se regarde un peu écrire par moment). Là encore, un bon roman.

*L'extravagant et prodigieux voyage de T S Spivet, de Larsen (JP Jeunet est en train de l'adapter au cinéma). Un jeune surdoué en cartographie qui vit dans le trou du cul du Montana se retrouve à obtenir un prestigieux prix scientifique qu'on doit lui remettre à Washington (où on pense que c'est un adulte). Et le voilà parti à grimper dans un train en marche pour rejoindre la capitale. Le héros raconte son aventure, et ponctue tous ses propos de petites anecdotes, remarques, dessins qu'il met dans la marge. Le roman est bon, l'utilisation de la marge avec tous les dessins c'est très fun, les personnages sont super bien croqués, le héros est franchement attachant et le bouquin de poche est magnifique (pour 8€ c'est le plus beau bouquin de poche que je connaisse).

*La stratégie Ender, de Orson Scott Card. Bon, un classique de la SF que je n'avais pas lu, mais je me suis fait les 4 premiers tomes. Le tome 1, que beaucoup de monde connait et qui va être adapté, est vraiment différent des 3 suivants et en même temps l'ensemble est pensé comme un tout. Que dire si ce n'est que c'est extrêmement intelligent, ça brasse un paquet de thèmes, c'est très scientifique... bref, un classique (pour ceux qui connaissent déjà, qui aiment la SF réflexive et la hard SF, je conseille les recueils de nouvelles de Greg Egan comme Axiomatique. C'est très, très fort).
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  boulet le Lun 12 Aoû - 21:17

Ma plus grosse claque niveau roman :


 

De toute façon je ne lis que de vieux auteurs...
avatar
boulet
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Age : 36
Prénom (valide requis) : Nicolas
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Ven 30 Aoû - 17:13

Terminé hier La Confrérie des mutilés, de Brian Evenson. C'est l'histoire d'un type qui a perdu une main en arrêtant un tueur, et qui est contacté par une mystérieuse secte composée de personnes amputées afin d'enquêter sur un meurtre. Mais, dans cette étrange congrégation, plus on est mutilé plus on est haut dans la hiérarchie. Et pour interroger des personnes haut placées et bien il faut... couic, quoi !

C'est un court roman, divisé en 3 parties. La première est franchement très étrange ; l'auteur ne fait pas dans le glauque, ni le sordide, mais l'ambiance qui se dégage du début du roman est assez spéciale, limite malsaine (bien que très prenant). La deuxième partie n'a plus cette tonalité, et s'il y a de l'action on tourne un peu rond. Par contre, la troisième et dernière partie part carrément en sucette et on vire vers l'horreur. 

Très, très étrange petit roman, convoquant Poe, polar noir et récit d'horreur.
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Didrik le Ven 30 Aoû - 19:08

Eric a écrit:Terminé hier La Confrérie des mutilés, de Brian Evenson. C'est l'histoire d'un type qui a perdu une main en arrêtant un tueur, et qui est contacté par une mystérieuse secte composée de personnes amputées afin d'enquêter sur un meurtre. Mais, dans cette étrange congrégation, plus on est mutilé plus on est haut dans la hiérarchie. Et pour interroger des personnes haut placées et bien il faut... couic, quoi !
En gros le grand gourou est un homme tronc ?
avatar
Didrik
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1602
Age : 41
Localisation : Bayeux
Prénom (valide requis) : Didrik
Date d'inscription : 22/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Sam 31 Aoû - 7:07

On s'en doute, mais ce n'est pas un rebondissement du bouquin tellement ça semble logique.
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Yves le Lun 2 Sep - 18:14

Au fil des ans j'ai fini par laisser tomber tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à des études psycho illogiques ou sociales pour me cantonner à des bouquins sans prise de tête et dépaysants. Donc j'approuve vos analyses respectives :
- Ivanhoé, excellent
- Le cycle de l'assassin royal - comme je le dis souvent, Robin Hobb n'a rien à dire, mais hélas elle met très longtemps à le dire. Je pourrais aussi dire "beaucoup de promesses, mais aucune tenue". Elle te laisse espérer plein de choses, et au final il se passe . . . . . rien !
- Terry Pratchett j'accroche pas, trop délire pour moi, ce qui ne veut pas dire que c'est mauvais. En tout cas il a le mérite de faire dans l'originalité.

Pour ce qui est de mes lectures personnelles, je vous recommanderai :
- David Gemmell, auteur d'héroic fantasy (ses héros Druss, Waylander, Skilgannon, sont de vrais héros, bien bourrins, qui ne gagnent pas toujours, mais qui sont bien au-dessus du lot)
- Le cycle des Ravens, de James Barclay, saga d'héroic fantasy qui sort des sentiers battus tout en restant assez classique (les héros sont des mercenaires, reconnus comme les meilleurs dans leur partie, qui peu à peu délaissent leur rôle de mercenaires pour devenir sauveurs d'un monde qui part progressivement à la dérive).
- Le cycle de Traquemort, de Simon R. Green, saga de science fiction dans laquelle tout est à la démesure.
- La trilogie des Joyaux, suivie de la trilogie des Périls, du couple Eddings. Une saga d'héroic fantasy classique, mais dans laquelle les personnages se jouent de tous les obstacles avec tellement d'humour et de facilité que ça en devient une grosse farce bien sympathique
- L'Arcane des Epées, de Tad Williams, cycle d'héroic fantasy en 8 tomes, qui propose une histoire plutôt classique, mais avec des personnages très typés et attachants

Et pour conclure (provisoirement), cet été j'ai profité de mes vacances pour relire l'intégrale de . . . . . . Arsène Lupin (himself, oui monsieur)
avatar
Yves
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Prénom (valide requis) : Yves
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  boulet le Lun 2 Sep - 19:47

ça à l'air pas mal ces bouquins que tu décris Yves, parce que quand je vois ce que proposent les bibliothèques ou les librairies dans le style, et bien, j'en reste à mes classiques !

Je peux même en faire la liste tellement elle est longue :

-Tolkien
-Moorcock
-Poe
-Lovecraft

J'en oublie, mais les seuls romans du genre ne m'ont pas plu (je suis très difficile). Il y a Van Vogt que j'ai essayé mais le roman que j'ai lu se barrait en live à la fin. Il y a bien Azimov qui est sympa mais tout n'est pas super non plus (je parle du cycle fondation).

Bon, j'ai bien conscience que j'ai mélangé de la science fiction avec de l'heroic fantasy et du futuriste mais ces genres sont assez liés.

Il faut que j'essaye conan le barbare un jour ou j'aurai envie de lire...
avatar
boulet
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Age : 36
Prénom (valide requis) : Nicolas
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Yves le Mar 3 Sep - 17:36

Van Vogt est un auteur très imaginatif, mais ses livres ne sont pas tous d'un intérêt égal (dommage). Faudrait que je fasse le tri de ce que j'ai pour en recommander quelques-uns.

Asimov est incontournable, c'est l'un des auteurs qui a le plus apporté à la SF.

Lovecraft ne m'attire pas beaucoup, il a eu de très bonnes idées, mais il les exploite à peine, ce qui fait qu'on s'ennuie pas mal devant sa prose.
avatar
Yves
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Prénom (valide requis) : Yves
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  boulet le Mar 3 Sep - 21:37

J'ai lu le monde des A (barre mais j'ai pas envie de chercher le symbôle) de Van Vogt. Tout le fil de l'histoire était très bien construit, on se laisser aller à lire l'histoire et comme twist final, on a une sorte de masturbation. En tout cas c'est comme ça que je l'ai pris.

J'ai rien lu sur ses robots à Azimov. Il en fait juste allusion dans la saga "fondation". Mais ce cycle est assez lourd à digérer. Je devrais lire du robot...

Lovecraft qui ne développe pas assez ses idées ? Tu rigoles ?! Le seul reproche que je fais à sa prose c'est d'employer un peu trop souvent le terme "sardonique" c'est un peu lourd. Mais sinon c'est tout simplement terrible ce qu'il a écrit !
Avec l'oeuvre de Lovecraft, il faut juste faire la part des choses entre ce qu'il a écrit, ce qu'il a corrigé, remanié ou réécrit pour d'autre et les "papiers du Lovecraft club" qui sont ses amis qui ont écrit dans son style et forcément, ça rend moins bien...
avatar
boulet
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Age : 36
Prénom (valide requis) : Nicolas
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  FRANCK le Mar 10 Sep - 16:00

Ici un petite revu sympas de bouquin wargamheu sur tric trac.
avatar
FRANCK
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 896
Age : 40
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  darma le Mar 10 Sep - 16:32

les engoulevent aussi ce putain de piaf démoniaque revient tout le temps.

Ouais Lovecraft qui développe pas ca me fait doucement marrer aussi




Un bouquin de sf avec une théocratie indou - bouddhiste dirigé par des connards aussi puissant que des dieu.  C'est sympa mais ça demande de s'accrocher. Quelques connaissances du panthéon indou et du bouddhisme pour s'y repérer dans les dieux qui ont 1500 noms différent peut aider. Si on ajoute à ça que les chapitres sont pas toujours en ordre chronologique on obtient un truc qui se lit très mal dans le tram par exemple (mais qui se lit très bien enfoncé dans son fauteuil avec pryapisme à donf dans les esgourdes) .

Une critique claire écrite par un mec qui sait écrire et qui dira pas juste que ça tronçonne du chacal albinos par paquets de douze au taille haie électrique : http://www.traqueur-stellaire.net/2012/10/seigneur-lumiere-roger-zelazny/
avatar
darma
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2355
Prénom (valide requis) : Vincent
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Mar 10 Sep - 17:07

Si tu veux continuer dans l'hindou, tu as Le Fleuve des Dieux de Ian Mac Donald. Récit choral, abordant de multiples sujets, dans une Inde futuriste, avec des passages hard SF par moment. Un très bon bouquin, pas forcément facile d'accès (du même auteur, Desolation Road est franchement sympa, complètement éparpillé et bourré d'inventions).
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Sam 28 Sep - 18:28

Terminé La Magnificience des oiseaux, de Barry Hughart. C'est une enquête policière dans une Chine médiévale légèrement fantastique. Boeuf numéro dix voit son village subir une épidémie qui tue les vers à soie et ne frappe que les enfants entre 4 et 13 ans. Il part à Pékin trouvé de l'aide, et engage un vieil alcoolique avec un léger problème de personnalité. Le style est fluide, mais sur la forme de prime abord le récit semble fonctionner sur une structure répétitive (je ne peux en dire plus sans spoiler). Mais en fait, enquête et mythes vont habilement se mêler, et les péripéties s'enchaîner pour nos deux héros. Au final, en refermant le livre, je me suis dit que l'auteur avait vraiment bien pensé son histoire, et même en réfléchissant bien c'est franchement très habile.

A ne pas rater pour les fans de Japon et Chine fantastique.
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Mer 9 Oct - 14:42

Lu les deux tomes sortis de la BD Bad Ass, qui fonctionnement pas mal en librairie. Ca raconte l'histoire de supers vilains, en gros (un super chanceux et une méga télépathe). Je n'ai pas du tout accroché. Il n'y a pas vraiment d'histoires de fond, ce sont des méchants, mais pas y a pas vraiment de rôles de bons pour faire le contraste. C'est juste méchant, et pas spécialement trash. Bref, si vous voulez des enculés, des vrais de vrais horribles mais où on se dit que l'auteur est franchement incorrect, lisez Preacher.

J'ai aussi lu les quatre tomes du premier cycle de Masqué, par l'auteur de La Brigade chimérique.Le début est moins accrocheur que La Brigade. Style de dessin plus classique, univers moins prenant, scénario très classique sur les deux premiers tomes. Néanmoins, le cycle est parfaitement cohérent et monte en puissance, et quand on le termine on n'a qu'une envie c'est avoir le cycle 2. On retrouve au passage dans le tome 4 toutes les thématiques que l'auteur a introduit dans La Brigade, et Masqué pourrait être chronologiquement le futur de La Brigade.

J'ai aussi terminé Universal War Two, le nouveau cycle de Bajram. Que dire ? Si ce n'est que c'est dur de devoir attendre 9 mois de plus. Le dessin est toujours aussi bon et propice à l'univers développé. L'auteur place ses éléments, y a un nouveau bouleversement, de nouveaux enjeux, et pof la BD se termine. Horrible... Neuf mois...
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Bushman le Mer 9 Oct - 17:45

Yves si tu es fan, j'ai l'arcane des épées en VO, 2500 pages en haut anglais...du bonheur Smile
avatar
Bushman
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3028
Age : 48
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  darma le Mer 9 Oct - 18:24

SI il est à toi la magnificence des piafs je te l'emprunterais bien
avatar
darma
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2355
Prénom (valide requis) : Vincent
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Bushman le Mer 9 Oct - 18:46

Pour ceux qui ne connaissent pas je vous recommande Le cycle de Mars d'Edgar Rice Burroughs, monsieur Tarzan, c'est très sympa, un univers original.

Je vous recommande aussi les romans de Brian Lumley sur le cycle de Cthulhu qui sont très bien, en particulier le démon des vents qui parle d'Ithaqua sur un monde glaciaire, sympa comme tout.
avatar
Bushman
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3028
Age : 48
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Lun 28 Oct - 16:23

J'ai terminé Neonomicon, hommage d'Alan Moore à H.P.Lovecraft. C'est une intrigue policière qui commence comme du Lovecraft, et puis... non, non, je ne vais pas spoiler Wink  Enfin bon, c'est un hommage réussi, avec une fin intéressante sur l'interprétation de l'oeuvre d'HPL. Le parti pris au niveau dessin est celui d'être réaliste, mais ça n'empêche pas l'ambiance d'être bien rendue (en général, le réalisme pour représenter du Lovecraft c'est casse-gueule ; ce n'est pas pour rien que LA bande-dessinée considérée comme la référence absolue en matière de Lovecraft est celle de Breccia, qui utilise l'abstrait - http://www.alberto-breccia.net/les-mythes-de-cthulhu/).
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Bushman le Lun 4 Nov - 17:55

Je suis en train de relire Napoléon de Max Gallo et j'ai souri en lisant 2 anecdotes...

La 1er a été de découvrir que le grenadier qui avait failli lui mettre un coup de baionnette dans le ventre dans le brouillard de Ratisbone (ville de notre ex pape) s'appelait...Coluche.

La 2nd plus en rapport avec le club et warhammer 40k, si si, c'est qu'un des aides de camp durant la campagne d'Autriche en 1809, s'appelait Marbot et qu'il avait une réputation un peu casse cou puisqu'on le chargea d'aller faire un prisonnier chez l'ennemi en traversant le Danube afin d'obtenir des renseignements. Pour ceux qui ne connaissent pas, le soldat Marbot à 40k est un perso spé de la garde impériale, spécialiste de l'infiltration...clin d'œil des concepteurs ?

J'ai trouvé que ces anecdotes méritaient un aparté dans la chronique Smile
avatar
Bushman
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3028
Age : 48
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  fredthegreat le Mar 5 Nov - 8:18

Les mémoires du général baron de Marbot sont des classiques de l'époque du 1er Empire. On peut les trouver rééditées en collection Mercure de France ou sous fichier PDF numérisé sur Gallica. Fils d'un général de la Révolution, Marbot démarre sa carrière dans les hussards et participe à la 2e campagne d'Italie; puis il devient aide de camp de nombreux maréchaux (Bernadotte, Augereau, Lannes, Masséna), ce qui lui permet d'approcher des grandes figures du régime, y compris l'Empereur. A Eylau, en 1807, il subit une grave commotion (par un boulet) et une blessure qui lui fait frôler l'amputation du pied (faute de mieux, le médecin le soigne en ôtant la chair gangrénée avec une petite cuillère et en versant du vin sur la plaie). Durant la campagne d'Autriche en 1809, il s'illustre à plusieurs reprises par des missions de reconnaissance dangereuses. Il retourne ensuite en espagne et se fait plusieurs fois blesser. Il participe à la campagne de Russie et se fait blesser durant la bataille de la Bérézina. Il revient en 1813 et commande un régiment de chasseurs à cheval. En 1815, pendant les 100 jours, il se rallie à Napoléon et commande le 7e hussards à Waterloo. exilé par la Restauration, il est nommé général par la Monarchie de Juillet et participe à la conquête de l'Algérie. Le nombre des blessures qu'il a reçues est impressionnant. Et il est pourtant mort dans son lit.

Je ne pense pas du tout que les concepteurs de Warhammer aient eu connaissance de son existence. Dans l'ancienne équipe GW, les seuls à bien connaître cette époque étaient les Perry, qui se chargeaient de la sculpture et non de la conception des jeux ou du fluff.

Par contre, le prénom du perso spé de la Garde, Sly Marbo, indique bien que la référence empruntée est Rambo (anagramme de Marbo)...


Dernière édition par fredthegreat le Mar 5 Nov - 8:51, édité 1 fois
avatar
fredthegreat
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 4369
Age : 41
Localisation : Caen
Prénom (valide requis) : Michel
Date d'inscription : 04/08/2008

http://laforgedecelebrimbor.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  boulet le Mar 5 Nov - 8:40

Oui, c'est pas la même référence culturelle.
avatar
boulet
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Age : 36
Prénom (valide requis) : Nicolas
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  fredthegreat le Dim 10 Nov - 13:18

Pour tous les fans de la série "Vikings" passée sur History channel et Canal, savez-vous qu'il existe un personnage semi-légendaire nommé Ragnarr "Lodbrok" (= braies velues)? On trouve sa  légende et celle de ses fils racontée dans les Sagas légendaires islandaises que Régis Boyer a traduites en français.

Bien sûr, le scénario et personnage de la série ne correspondent pas complètement à la saga. Néanmoins, en lisant celle-ci, je me suis souvenu de passages de la série qui montrent que les scénaristes ont eu connaissance de la Saga. Par exemple, 
-dans la Saga, la généalogie de Ragnar remonte aux Völsungar, qui sont effectivement les descendants d'Odin; dans la série, le Jarl Harald reproche à Ragnarr de se vanter d'être fils d'Odin. Les Sagas islandaises évoquent toujours très longuement la généalogie des héros (on s'y perd souvent!).
-lorsque Ragnarr lance un défi à Aslaug de venir à la fois habillée et déshabillée, accompagnée et seule. C'est un passage repris texto de la Saga (d'une manière générale, les Sagas sont pleine des défis et d'énigmes que se lancent les personnages pour s'éprouver).

Par contre, la série n'a pas expliqué pourquoi Ragnarr portait le surnom de "braies velues". D'après la Saga, il se serait fait un habit et un pantalon en fourrure d'animal pour pouvoir vaincre un serpent qui gardait la tour de sa future 1ère femme. Le serpent l'aurait avalé tout vivant pensant que c'est un animal et Ragnarr l'aurait éventré.

A noter qu'en dehors de la Saga (rédigée au XIIIe siècle, soit bien après l'ère viking) et en dehors de la série, les historiens discutent de l'existence réelle d'un Ragnarr qui aurait vécu au IXe siècle, et dont les fils auraient conquis la plus grande partie de l'Angleterre. Certains historiens interprètent la chronique Anglo-Saxonne qui mentionne des raids de Ragnarr au début du IXe siècle; mais c'est assez difficile, parce que plusieurs chefs Vikings portent le nom de Ragnarr durant cette période. De même, on a voulu voir Ragnarr Lodbork dans un chef viking que les annales des moines ont appelé Reginherus, et qui a participé au siège de Paris en 845.
Ce qui est à peu près sûr, c'est que s'il y a eu un Ragnarr Lodbrok au IXe siècle, il était trop jeune pour avoir participé au sac de l'abbaye de Lindisfarne qu'on voit dans la série (raid daté de 793).
avatar
fredthegreat
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 4369
Age : 41
Localisation : Caen
Prénom (valide requis) : Michel
Date d'inscription : 04/08/2008

http://laforgedecelebrimbor.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  boulet le Mar 4 Fév - 10:33

Mon conseil lecture du jour :

http://livre.fnac.com/a1494451/Francois-Boureau-Controlez-votre-douleur

En vente au brouillon de culture. Apparement ça à l'air sérieux !
avatar
boulet
Niveau 5
Niveau 5

Nombre de messages : 828
Age : 36
Prénom (valide requis) : Nicolas
Date d'inscription : 04/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Eric le Mer 5 Mar - 8:16

Lu L'Evangile Cannibale de Fabien Clevel.

On y suit l'histoire de Matt, octogénaire aigri et méchant vivant dans une maison de retraite synonyme de mouroir. Après une entrée en matière sur la description de sa vie, pleine d'un humour noir glaçant et de cynisme sur la condition des vieux, une vieille centenaire se tape un trip mystique et les vieux se placent en quarantaine. Quand ils se décident de sortir car personne n'est venu les chercher, un mur de béton cerne Paris qui est infestée de zombies.
Road trip post apo de vieux à la sauce zombies, où ces derniers poursuivent des victimes aussi lentes qu'eux, L'Evangile cannibale est doté d'un style littéraire percutant, faisant mouche à de multiples reprises et tirant à vue sur tous les sujets de société qui passent. Un tas de scènes horribles parsèment le bouquin, hommage au genre du zombie, souhaitant même y introduire ce qu'on ne voit guère (la figure de l'enfant zombie par exemple).
Bref, lecture flash et "choc", le bouquin est court et sait bien qu'il ne repose pas sur un scénario étoffé (l'intrigue fonctionne essentiellement sur le principe du narrateur peu fiable). Effectivement, le livre manque certainement de densité pour devenir peut-être pas un chef d'oeuvre mais un ouvrage conséquent sur le sujet du zombie.
Pour ma part, dans la catégorie zombie je vous le conseille tout de même, c'est assez différent et quel style !
avatar
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3726
Age : 36
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: et les critiques de bouquins alors ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum