Histoire et Sortilèges
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Décembre 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 78 le Lun 14 Mar - 8:03
Statistiques
Nous avons 134 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est LECLERC

Nos membres ont posté un total de 46441 messages dans 5397 sujets
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

8 - Sparte et son armée

Aller en bas

8 - Sparte et son armée Empty 8 - Sparte et son armée

Message  Eric Ven 7 Mar - 8:35

Un petit article pour parler un peu de l'armée spartiate, au cas où un jour jouerait un spartiate (si quelqu'un veut faire un macédonien, pas sûr que je fasse un article détaillé, ça sera peut-être oral  Very Happy ).

Pour des raisons essentiellement d'ordre religieux, Sparte n'a pas envoyé d'hommes lors de la première guerre médique en 490 car il lui est interdit de mobiliser son armée lors des fêtes des Karnéia.
Durant la seconde guerre médique le roi Léonidas, refusant que Sparte n'envoie à nouveau aucun homme, partit avec sa garde rapprochée de 300 soldats. Ils bloquèrent plusieurs jours durant l'armée perse forte de 250000 hommes dans la passe des Thermopyles. Si les 300 périrent tous (à Sparte on revient d'une guerre debout sur ses pieds ou mort sur son bouclier), cette noble action permit toutefois à Athènes de rapatrier sa flotte, flotte qui permit de vaincre les perses lors de la bataille navale de Salamine. Les Perses se replièrent, et une bataille rangée se déroula à Platées entre les envahisseurs et les grecs. Mais cette fois Sparte mobilisa l'ensemble de son armée, soit 5000 soldats, et moralement la bataille était déjà gagnée car les perses, ralentit par 300 spartiates, ne pouvaient que craindre d’en affronter 5000.
 
En réalité, il faut bien comprendre que c’est l’ensemble du monde connu qui considère les spartiates comme les meilleurs soldats. Et c'est probablement cette réputation qui retiendra la Ligue de Délos d'attaquer Sparte, malgré la révolution technique - sans compter que la rupture de l'isthme de Corinthe par Poséidon imposait de planifier un débarquement.
 
La force des spartiates, c’est une vie rude de soldats qui débute dès l’âge de 7 ans. Les entraînements sont rigoureux afin de façonner les corps à être forts et endurants ; on apprend aussi dès tout jeune à respecter ses camarades et à se battre ensemble (le bouclier sert ainsi à protéger la partie gauche de son corps mais aussi la partie droite du corps de son voisin, chacun dépendant ainsi de  l’autre). Force, endurance, discipline et esprit de corps, tels sont les points forts de l’armée spartiate. Sans compter l’importance de la musique, qui servira à rythmer les formations et les cadences. Enfin la redoutable épreuve de la kryptie, qui servait à sélectionner une élite, était connu à travers tout le monde grec (les jeunes enfants sont abandonnés hors de la cité, charge à eux de se débrouiller pour survivre en volant et chassant, le tout sans se faire voir sous peine d’être fouetté).
 
Etonnamment il n’y eut guère de dissensions dans les rangs spartiates face à la séparation du panthéon en deux camps distincts, Sparte étant prioritaire sur le reste, l’unité étant mise en avant. Néanmoins, craignant une révolte des hilotes beaucoup plus nombreux que les citoyens (hilote est un statut proche de l’esclavage), les citoyens estimèrent rapidement qu’il valait mieux ne rien changer et opter pour la neutralité. Ils en profitèrent pour lâcher du leste envers les hilotes, améliorant leur situation juridique et financière ; ayant plus besoin d’un changement matériel que spirituel, la neutralité fut acceptée par la quasi-totalité des hilotes (les opposants périrent étrangement lors de la session suivant de la kryptie).
 
Toutefois, à moyen terme, les spartiates et les éphores (le conseil des anciens) ne se leurraient guère. Les prodiges de la vapeur donneraient inévitablement un avantage technique, ce qu’une divinité inconnue confirma en suggérant des visions d’hydrotone sur des engins roulants à une prophétesse. Les spartiates cherchèrent alors un moyen d’améliorer leur armée ; technique, sciences, arts, religion, toutes les pistes furent envisagées. Rumeurs ou non, il paraît que Sparte ne craindrait plus une invasion de la Ligue, et même qu’elle envisagerait de mettre à mal cette dernière.
Eric
Eric
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 3874
Age : 41
Prénom (valide requis) : Eric
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum