Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 54 le Lun 6 Jan - 22:53
Statistiques
Nous avons 86 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SamBibli

Nos membres ont posté un total de 39801 messages dans 4516 sujets

Bloodlust Meta

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 14 Fév - 17:45

Bonjour à tous,

Je souhaiterais proposer une campagne de bloodlust au club.

C'est quoi Bloodlust (voir le post suivant).

Je recherche un groupe de 4-5 joueurs maximum. qui interpréterons deux rôles (Une arme et un porteur d'arme).

Avec une fréquence d'une partie par mois.


Dernière édition par Drizze le Dim 14 Fév - 18:17, édité 1 fois
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 14 Fév - 17:46

Bloodlust

Le continent de Tanaephis abrite des peuples et des cultures aussi variés qu’antagonistes, en guerre depuis l'aube des temps. Depuis l'age des mythes, où trolls et elfes disputaient le monde aux humains, jusqu'aux guerres qui déchirèrent le grand Empire et donnèrent naissance aux nations modernes, jamais la paix n'a pu s'imposer. Et toujours, hantant les champs de batailles, les porteurs d’Armes…

Autrefois simples fermiers, soldats ou filles d’auberge, ces gens du commun ont croisé la route d’une Arme-Dieu. Habitées par des âmes immortelles, ces Armes donnent à leurs porteurs des pouvoirs effroyables. Sans pareils au combat, dotés d’appétits insatiables et de pulsions exacerbées, les Porteurs sont craints et admirés à la fois. Ils vivent de véritables sagas, jusqu'à ce que la hache d’un guerrier ou le poison d’un assassin mette fin à leur histoire. L’Arme-Dieu poursuit simplement son voyage, porteur après porteur, vers un but inconnu des simples mortels.

C’est quoi au juste, Bloodlust Édition Métal ?

Il s’agit d’un jeu de rôle de fantasy noire, dont l’action se situe dans un monde brutal et dangereux, sur un continent nommé Tanæphis. La première édition de Bloodlust fut publiée en 1991 par l’équipe Siroz et le génialissime Croc. La présente édition est un remake, destiné à faire découvrir le fun absolu de ce jeu à tous ceux qui ont raté le train à l’époque, ou qui n’étaient simplement pas là pour en profiter. Nous avons respecté le thème et toutes les grandes lignes de l’édition originale. Nous avons modifié une foule de choses en arrière-plan, et développé l’univers autant que possible.
Quelles sont les particularités de ce monde ?

Bloodlust est loin des cadres classiques de médiéval fantastique, proprets et lumineux, ou des univers héroïques où le preux chevalier
part affronter tout un bestiaire de sales bêtes pour sauver la princesse. Tanæphis est un monde au style « antique », assez jeune pour que rien ne soit gravé dans le marbre, assez vieux pour que pas mal de sales rancœurs soient bien enracinées. Les peuples du continent ont une histoire déjà riche et entachée de sang. Il ne se passe pas un jour sans bataille, escarmouche, complot ou assassinat politique. Mais ce qui marque tout le monde dans Bloodlust, ce sont les Armes-Dieux. Il n’y a pas de religion ni de panthéon complexe sur Tanæphis, pour la simple raison que les Dieux ne sont plus dans les cieux. Ils parcourent le continent aux côtés des hommes. Un jour, ils se sont lassés de la tranquillité monotone de leurs cosmes lointains. Ils ont décidé que le monde réel avait l’air bien plus excitant, et se sont incarnés pour participer à la fête. Ils ont pris la forme d’Armes, indestructibles, dotant leurs Porteurs de pouvoirs prodigieux.

Alors, ce sont des armes magiques ?

Bien plus que cela ! Une Arme-Dieu n’est pas un bête morceau de métal affûté avec des boutons pour déclencher une salve de pouvoirs à volonté. Il y a une véritable conscience à l’intérieur ; un Dieu avec son ego et sa volonté. Chaque Arme a son style, ses envies, ses passions, et souvent une belle collection de psychoses. Les Dieux sont immortels et certains d’entre eux arpentent le monde depuis belle lurette. La meilleure solution qu’ils aient trouvée pour ne pas s’ennuyer, c’est de se mêler des affaires humaines. Ils sont à la fois les instruments, les instigateurs et les bénéficiaires de la moitié des guerres du continent. Les autres conflits sont simplement causés par les instincts, les envies ou les manigances humaines, à ne jamais sous-estimer.


Si c’est de la fantasy, il doit y avoir d’autres magies, des peuples fantastiques et des monstres…

Oui… et non. Sur Tanæphis, rien ne se passe tout à fait comme dans la fantasy classique. Ce qui ressemble le plus à de la magie – si on oublie une seconde les Armes – ce sont les épices. Il s’agit de plantes cultivées dans le grand désert de l’ouest, qui ont des effets franchement étranges et qu’on peut qualifier de surnaturels. Leur puissance est en tout cas suffisante pour faire des Batranobans, qui les cultivent, la plus riche des nations tanaphéenes. Des peuples fantastiques – les chimères – ont existé. Mais il n’y avait décidément pas de place pour tout le monde sur Tanæphis. Ceux qui ne se sont pas éteints d’eux-mêmes ont été exterminés. Ils ne survivent que dans le sang de quelques bâtards nommés hysnatons. Ces pauvres gosses naissent avec des traits elfiques, nains ou trolls, alors que les vieilles races sont mortes depuis des siècles. Sale départ dans la vie… Ceux qu’on appelle « monstres », pour finir, sont des accidents de la nature. Il s’agit de gens ou d’animaux « tordus » par une force inconnue. Ils sont souvent difformes et parfois dotés de pouvoirs étranges. La plupart sont fous ou obéissent à des logiques aberrantes et dangereuses. On ne sait pas réellement qui blâmer pour leur existence, alors on accuse pêle-mêle les Armes, les épices et les races chimériques, histoire de ne pas faire de jaloux.


Et on joue quoi ?

Le plus souvent, vous jouerez à Bloodlust en interprétant des porteurs d'Arme. En tant que partenaires de Dieux incarnés, il ne leur faut souvent qu’une petite excuse pour se mêler de tout et de n’importe quoi. Mais c’est bien ce qu’on attend d’un héros, non  ? Le terme «  héros  » doit d’ailleurs être pris au sens large.Les Porteurs ne sont pas vraiment des anges, loin de là – même s’ils ne sont pas tous des psychopathes, des pervers ou des brutes. Ce sont surtout des survivants. Et les Armes savent qu’il faut en vouloir pour survivre à leurs côtés. D’ailleurs, une des originalités du jeu, c’est que vous interprétez les Porteurs successifs d’une même Arme. Contrairement à la plupart des jeux de rôle, la mort d’un personnage ne marque pas forcément la fin d’un scénario de Bloodlust et une campagne peut se poursuivre sur plusieurs générations.

À quoi ressemblent les scénarios ?

En tant que Porteurs, les personnages pourront facilement se retrouver mêlés à tout ce que Tanæphis peut offrir comme missions brutales et sanglantes. Ils pourront opérer comme spadassins, mercenaires ou assassins, ou au contraire comme gardes du corps ou miliciens. Il y a assez de fronts et de zones dangereuses sur le continent pour occuper un guerrier durant dix vies, sans qu’il s’ennuie une seconde ni n’ait à se poser de question. Mais voilà, les Armes sont plus curieuses que cela. Elles aiment savoir ce qui se cache derrière un vol, un assassinat ou une rumeur. Elles adorent se mêler de ce qui ne les regarde pas et, plus que
tout, elles ont horreur qu’on leur dise quoi faire. Autant de raisons pour enquêter, explorer, voyager et profiter au mieux du monde si palpitant des hommes.
En plus des scènes d’action et des enquêtes, les joueurs devront aussi gérer leurs désirs et les pulsions de leurs Armes. Il n’est pas toujours si facile d’agir avec finesse quand on a un instinct de tueur, ni de laisser de côté ses propres intérêts pour le bien commun. Bloodlust fonctionne particulièrement bien si vous jouez en
campagne. Un scénario isolé est toujours amusant, mais explorer les secrets du monde, les manipulations des factions ou les plans tordus des Armes se fait plus facilement sur le long terme. Grâce aux Armes immortelles, il sera même possible de faire des campagnes s’étendant sur plusieurs générations. Vous pourrez suivre le destin d’une nation, d’une société secrète ou les arcanes d’un mystère particulier de sa genèse à son dénouement ultime. 

Quel est le style des parties ?

Bloodlust n’est pas un « jeu d’ambiance » où on s’interroge sur le sens de l’existence ou la valeur de la vie humaine. À moins d’avoir un lot d’esclaves à fourguer au marché de Durville, bien sûr. L’instinct et les tripes guident pas mal de choses lors d’une partie de Bloodlust et, avec le couple Porteur/Arme, les joueurs trouvent
souvent l’occasion de se lâcher. Le côté sanglant et violent conduit aussi à prendre un peu de distance vis-à-vis de l’action, et le second degré est un invité fréquent à la table. Pour autant, ce n’est ni une partie de Toon ni le Disque-monde. Les enjeux sont sérieux et le monde brutal ; la survie tient parfois à une parole malheureuse ou à un geste déplacé. C’est peut-être à cause de cette gravité qu’il faut savoir déconner un peu – et rester vigilant à ce qu’un adversaire ne le prenne pas mal.

Source : Bloodlust le mois des conquêtes


Dernière édition par Drizze le Dim 14 Fév - 19:06, édité 1 fois
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 14 Fév - 18:12

PEUPLES TANAPHEENS 

Voici une présentation rapide des peuples de Tanæphis. Ce sont de simples esquisses, comme celles que pourrait vous faire un natif du continent. Cette introduction vous permettra de vous faire une idée de celui qui vous intéresse le plus, et de ce que votre personnage sait des autres habitants du continent. J'ai mis entre parenthèses l'inspiration visuelle du peuple afin que vous vous fassiez un avis. 

Les Dérigions (Romains/Grecques)

Habitent la fière cité de Pôle et ses environs. Autrefois capitale d’un immense empire, elle n’est plus que l’ombre de sa gloire passée. Le rêve s’est brisé après la grande révolte de l’est. Et malgré les efforts du jeune empereur Bert III, la gloire impériale ne sera peut-être bientôt qu’un souvenir. Les Dérigions sont civilisés et riches d’une culture complexe. Malgré leur chute, ils restent influents et leur cité est au cœur des réseaux d’échange du continent. Ils sont surtout écartelés entre leur image de pervers décadents et l’espoir d’un ultime sursaut. 

Les Vorozions (Socialistes Romains - système de Castes)

Ils sont la puissance montante de Tanæphis. Anciens vassaux de Pôle, ils s’emparent peu à peu de tout l’est du continent. Leur société, policée et structurée à l’extrême, fascine autant qu’elle effraie – en particulier ceux qui voient se rapprocher les légions de l’Hégémone. Divisée en castes – travailleurs, légistes, nobles et soldats – elle paraît souvent inhumaine, mais peut-être est-ce ce qu’il faut à Tanæphis, finalement ?

Les Piorads (Vikings)

Ils sont les puissants guerriers du nord. Ils observent toute cette agitation avec calme, assurés de leur supériorité. Affûtées par leurs raids pillards ou la guerre avec leurs voisins thunks, les armées piorades sont une effroyable incarnation du combat. Leur monde est celui de la force, de la domination et des certitudes. Peu importe que ceux du sud les voient comme des barbares stupides. Lorsque revient le mois des conquêtes, les lunes seules témoignent de la valeur des survivants. 

Les Thunks (Huns)

Ils vivaient autrefois en calmes tribus nomades, parcourant le nord d’une côte à l’autre. Dépossédés de leurs terres ancestrales par l’arrivée des Piorads, ils se sont réfugiés dans le Grand Nord hostile. Apparemment souriants et amicaux, ils cachent une rancune immense et ne laissent plus passer aucune insulte sans verser le sang. 

les Batranobans (Perses)

Bien loin de là, dans l’ouest, les Batranobans s’enorgueillissent d’une société stable et prospère. Ils commercent avec l’ensemble du continent et cultivent les épices, ces plantes étranges aux mille propriétés magiques. Vivant aux bords de déserts ardents, ils ont fait du confort un mode de vie et ne reculent devant rien pour y accéder. Ce sont souvent des intrigants, des marchands retords et des manipulateurs, mais leur richesse est telle qu’on ne peut guère refuser de frayer avec eux. 

Les Gadhars (Indiens)

Ils sont les enfants de la jungle. Peuplade primitive et bizarre aux yeux des « civilisés », ils s’organisent en mille tribus étranges explorant chacune une manière de vivre, de commercer ou de combattre. La peau noire et les traits exotiques des Gadhars les mettent souvent au ban de la société des « pâlots ». Bien souvent, un noir hors de sa jungle n’est qu’une marchandise aux yeux du monde, à moins qu’il ne porte un Dieu, bien entendu. 

Les Alwegs (Parias)

Certains naissent hors de toutes peuplades, ou dans une région si reculée qu’aucune nation ne la revendique vraiment. On les nomme Alwegs et on les traite partout avec crainte ou mépris. On donne le même nom aux bâtards, issus du mélange de deux peuples. Trop d’origines ou aucune, le souci est le même : la différence. 

Les Hysnatons (Parias/Demi-Monstres)

Parfois, la bâtardise vient de plus loin encore, comme c’est le cas pour les Hysnatons. Expression visible d’un reste de sang chimérique dans les lignées humaines, ils portent la marque des elfes, des nains, des trolls ou des formoirés. Certains ressemblent même à des races dont on ne se rappelle plus rien. Qu’ils soient purs – héritiers d’un peuple particulier – ou mêlés – mélange hétéroclite de traits variés – aucun n’aura une vie normale. Certains seront craints comme des monstres, d’autres utilisés pour leur beauté. 

Les Sagrimes (Saltimbanques)

Il existe enfin des peuplades qui se sont exclues d’elles-mêmes du carcan des grandes nations. Parias au même titre que les Alwegs, les membres de ces groupes habitent les routes ou les zones sauvages du continent. Certains sont pacifiques, comme les saltimbanques sagrimes dont les caravanes d’amuseurs et de bateleurs ont libre passage même dans les zones les plus risquées. 

Les Sekekers (Amazones)

D’autres sont chassés à vue, comme les féroces Sekekers. Ces femmes ont fui le joug des patriarcats civilisés et vivent en tribus, de rapines et de meurtres, rasant parfois un village entier pour satisfaire leur soif de sang mâle. Elles ne sont plus aujourd’hui considérées comme des Alwegs mais comme un peuple à part entière. Un peuple à exterminer.

Source : identique


Dernière édition par Drizze le Dim 14 Fév - 19:38, édité 3 fois
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 14 Fév - 19:14

Cartes de Tanaephis

Jolie carte



Géographie des peuples




avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Toad le Sam 20 Fév - 15:33

Bloodlust j'aime !

Toad
Niveau 4
Niveau 4

Nombre de messages : 261
Age : 44
Localisation : Bourguebus
Prénom (valide requis) : Thomas
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 21 Fév - 13:53

Il y a Jérôme, Thomas et Lucas qui sont intéressés. Sans doute Paul aussi.

Je ferais bien une partie teste genre initiatique (avec personnages pré-tirés). Et ensuite si cela vous dit partir sur de la création de Porteur d'arme et d'Arme-divine en vu de faire une campagne.

Que pensez vous de la date du 25/03 pour faire la partie teste avec les pré-tirés ?
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  charlesetemma le Mar 23 Fév - 15:27

as tu vu qu'il y a un scenario avec prés tiré spécial initiation avec règles un peu plus légère. Il permet d'introduire le principe de mots clef sans avoir trop de jauge.
Je ne l'avais pas utilisé à l'époque de la mini campagne au club (par contre je ne me rappel pas si on l'avait fini...) car je savais que vous étiez des killers Wink (et que vus le grand nombre de joueur, vous comprendriez très vite le fonctionnement en observant les jets de chacun).
avatar
charlesetemma
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1496
Age : 42
Prénom (valide requis) : ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Mar 23 Fév - 16:59

Nous n'avions pas fini la campagne il devait rester un scénario à tout casser (nous venions de tuer une grosse bête dans le village, enfin le grand guerrier Pionard, les autres lui servent de spectateurs et nous étions en chemin pour Pôle). 

Et effectivement c'est bien ce scénario avec les prés-tirés que je compte utiliser en initiation (les grands esprits se rencontrent  Very Happy ).
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Bushman le Mar 23 Fév - 19:24

Il y a eu l'autre essai aussi ou j'avais joué un poète Piorad et qu'on n'a jamais fini, il y avait Pascal je crois également.
avatar
Bushman
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2755
Age : 47
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Lun 29 Fév - 11:56

JC (BigMaster) ma fait par de son intérêt de participer.

Nous sommes donc 5 joueurs pour une partie d'initiation le 25/03/2015.

Pouvez-vous me confirmer votre présence ?
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Lun 21 Mar - 11:49

JC ne pouvant participer, il me reste une place pour la partie teste du 25/03.

Qui qui veux tester ?
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  charlesetemma le Jeu 24 Mar - 20:22

Les deux auteurs (niveau background (les règles furent plutôt créées par LG)) viennent de faire une nouvelle proposition de règles allégées pour Bloodlust Metal. C'est là: http://www.badbuta.fr/site/bloodlust/chagar-enchaine-78
avatar
charlesetemma
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1496
Age : 42
Prénom (valide requis) : ?
Date d'inscription : 31/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Bushman le Jeu 24 Mar - 20:43

Tu vas jouer avec quelle règle ?
Ce qui m'a toujours embêté dans le système de combat, c'est la suprématie des armes lourdes et le côté trop aléatoire des dégâts.
avatar
Bushman
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2755
Age : 47
Date d'inscription : 30/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Ven 25 Mar - 14:18

partie teste avec la 1er Version métal léger.

Et la campagne avec les règles Métal (avec un grand M). Twisted Evil
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Mar 29 Mar - 11:41

Bonne première impression pour ma part.

Quel sont vos retours ?

Création de personnage et début de campagne le 29/04.
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Toad le Mar 29 Mar - 13:52

J'ai trouvé très sympathique de jouer à Bloodlust sans posséder d' arme Dieu, discuter avec un porteur PnJ était sympa.
Les règles sont efficaces et aident à jouer son personnage, car avoir la capacité cornes+acrobate+technique de guérilla ça donne un résultat spectaculaire !
Le monde : Bloodlust c'est de l'épique Fantasy, du Conan le Barbare. Les motivations (violence, pouvoir, plaisir,etc.) c'est sympa.
Quand au groupe, la sauce à bien pris je crois. Chacun a pu s'exprimer tout en écoutant les autres alors je rejouerais volontiers avec vous les gars !

A noter que les personnages étaient bien typés : Le gros bourrin, le Puits de savoir/noble, le trafiquant beau parleur, la chasseresse, le voleur sournois.
Tous ces persos avaient de bonnes raisons d'être là et de collaborer.

Rien de pire qu'un groupe de Piorads "Yeux de Braise" qui, à part cogner, ne sait pas pourquoi il est là.
Peut être qu'on pourrait discuter de ce que chacun veut faire, des liens éventuels entre les persos ?

Toad
Niveau 4
Niveau 4

Nombre de messages : 261
Age : 44
Localisation : Bourguebus
Prénom (valide requis) : Thomas
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Mar 29 Mar - 16:27

Bonne idée. Ceux qui tiseront des liens entre eux aurons un aspect gratuit en plus prouvant leur lien.

Genre : "Frère d'arme ...(nom du perso)" ou "Élevé à l'auberge du rat bien dodu de Pôle" (pour des personnes ayant tisé des lien à Pôle) ou encore des liens familiaux "Frère, sœur ..." ...
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Jeu 12 Mai - 11:09

Bon prochaine partie de Bloodlust le 17/06 cela vous convient ?

Au programme escapade forestière, tarte aux myrtes et plein d'autres rebondissement que je ne peux me permettre de vous dévoiler Mouahahahahaha  Twisted Evil
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  darma le Dim 12 Juin - 18:57

tu as validé le 17 ou pas j'ai rien vu sur l'agenda
avatar
darma
Niveau 7
Niveau 7

Nombre de messages : 2270
Prénom (valide requis) : Vincent
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Dim 12 Juin - 19:30

yep
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Lun 13 Juin - 11:31

Résumé comming soon.
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Toad le Lun 13 Juin - 12:43

Vendredi soir, c'est toujours Ok pour moi.

Toad
Niveau 4
Niveau 4

Nombre de messages : 261
Age : 44
Localisation : Bourguebus
Prénom (valide requis) : Thomas
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Lun 13 Juin - 14:11

J'ai également eu la confirmation des autres joueurs.

Programme refonte de personnage pour ceux qui veulent (je pense tout le monde ^^) et continuité du scénario.
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Mer 15 Juin - 13:43

« Monde de ... »
Flash-back ! Pouf !
« Avancé bande de larve !!! » … Huitsch (coup de fouet).
Le maître esclavagiste Baroufa, haut de son mètre cinquante et pesant non loin de cent quarante kilos, trôné tel un empereur sur son chariot personnel. Il était chagriné de ne plus pouvoir tripoter de jeune fille pour la fin de ce voyage et avait orienté sa frustration sur sa marchandise les privant d’eau et leur donnant une double ration de coup de fouet.
Marchandise assez bancale, au passage, composé de bras cassés et de débiles mentaux. Il avait bien un petit groupe un peu moins débile que les autres un tuck c'est viclard et exotique dans le sud, un gadhar ancien gladiateur (on pourra en tirer un bon prix), un soldat dérigion qui avait vue passé beaucoup trop d’année, une hysnathon qui ressemblais plus à une chèvre qu’a une femme et un vorizon genre intellectuel qui aime abuser des enfants.
La journée avait pourtant si bien commencé.
La caravane était partie de bonne heure.
Après une petite halte dans un village peuplé de plouque et de va nu pied, qui en passant c’est révélé une bonne idée vu qu’il réussit à écouler une partie de la marchandise féminine à bon prix à une péquenot qui voulait monté une maison de passe dans ce trou à rat, « … et bien bonne chance godiche ». Mais avec tout ça plus d’esclave à se mettre sous la main. Il avait bien l’autre gonzesse dans la chaine, mais un client avait payé un bon prix pour disposer d’elle comme il le souhaité (le coté zoophilie sans doute), « Les affaires avant le plaisir, et bon il me reste du vin et des épices pour tenir trois jours de route pourrie ».
En parlant de vin et d’épice l’ensemble des gardes s’emblaient en avoir largement abusé hier soir. « On se réveil bande de mollusques !!! Plus moyen de trouver du bon personnel de nos jours ».
Baroufa retourna dans ses pensées érotique, « Il reste toujours la fille docile dans le chariot avec les épices, j’irais la visiter après un bon raille d’épice ». Puis après cette consommation nasale d’épice Baroufa partie dans le pays des rêves.
Rêve … Censuré !!!
Il fut réveillé par les cris de ses gardes « Les esclaves tente de s’enfuir » et « Nous sommes attaqués ».
Le seul reflexe de Baroufa fut de dire « Protéger la marchandise, c’est pour ça que je vous paye », puis il eut une flèche qui attira non loin de ses bijoux de famille et il se dit qu’il était préférable de se mettre à couvert le temps que les gardes réglé ce merdier.
Après quelques minutes durant lesquels ses gardes se fessaient massacré, ils ont vraiment trop abusé hier soir, il prit la décision de prendre la tangente. C’est à ce moment-là qu’il vu la dernier chose de sa vie une grosse paire de dents tout droit sortie d’un coffre-fort sur roue.
Ces derniers mots furent « Monde de ... !!! ».
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Drizze le Lun 11 Juil - 11:19

Partie du 22 annulée. Je ne serais pas disponible. Du coup je l'ai reporté au 16/09/16, pour la rentrée.
avatar
Drizze
Niveau 6
Niveau 6

Nombre de messages : 1369
Age : 26
Prénom (valide requis) : Nicolas Robert
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bloodlust Meta

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum